jeudi 16 novembre 2017

Seconde catéchèse sur l’eucharistie

Chers frères et sœurs, bonjour !
Nous continuons les catéchèses sur la messe. Pour comprendre la beauté de la célébration eucharistique, je désire commencer par un aspect très simple : la messe est prière, ou plutôt, c’est la prière par excellence, la plus haute, la plus sublime et, en même temps, la plus « concrète ». En effet, c’est la rencontre d’amour avec Dieu à travers sa Parole et le Corps et le Sang de Jésus. C’est une rencontre avec le Seigneur.
Mais nous devons d’abord répondre à une question. Qu’est-ce que la prière exactement ? C’est avant tout un dialogue, une relation personnelle avec Dieu. Et l’homme a été créé comme un être en relation personnelle avec Dieu, qui ne trouve sa pleine réalisation que dans la rencontre avec son Créateur. Le chemin de la vie se dirige vers la rencontre définitive avec le Seigneur.
Le Livre de la Genèse affirme que l’homme a été créé à l’image et à la ressemblance de Dieu, qui est Père et Fils et Esprit-Saint, une relation parfaite d’amour qui est unité. Nous pouvons comprendre que tous, nous avons été créés pour entrer dans une relation parfaite d’amour, en nous donnant et en nous recevant continuellement pour pouvoir trouver ainsi la plénitude de notre être.
Lorsque Moïse, devant le buisson ardent, a reçu l’appel de Dieu, il lui a demandé quel

lundi 13 novembre 2017

Sondage : Messe des travailleurs à Saint-Ludger


Afin de permettre à ceux et celle qui travaillent de venir célébrer le Seigneur, nous allons offrir une eucharistie (messe) chaque mardi, commençant le 5 décembre 2017, premier mardi de l’Avent. Nous aimerions avoir votre avis pour déterminer à quelle heure l’offrir.


jeudi 9 novembre 2017

“La messe n’est pas un spectacle mais la rencontre avec le Seigneur”, souligne avec force le pape François lors de l’audience générale

Chers frères et sœurs, bonjour !
Nous commençons aujourd’hui une nouvelle série de catéchèses qui mettront l’accent sur le « cœur » de l’Église, à savoir l’Eucharistie. Il est fondamental pour nous chrétiens de bien comprendre la valeur et la signification de la Sainte messe, afin de vivre toujours plus pleinement notre relation avec Dieu.
Nous ne pouvons oublier le grand nombre de chrétiens qui, à travers le monde entier, en deux mille ans d’histoire, ont résisté jusqu’à la mort pour défendre l’Eucharistie et combien, aujourd’hui encore, risque leur vie pour participer à la messe dominicale. En l’an 304, durant les persécutions de Dioclétien, un groupe de chrétiens d’Afrique du Nord fut surpris alors qu’ils célébraient la messe dans une maison et ils furent arrêtés. Le proconsul romain, dans son interrogatoire, leur demanda pourquoi ils faisaient cela alors que c’était absolument interdit. Et ils répondirent : « Sans le dimanche, nous ne pouvons vivre », ce qui voulait dire : si nous ne pouvons célébrer l’Eucharistie, nous ne pouvons vivre, notre vie chrétienne mourrait.
En effet Jésus a dit à ses disciples : « si vous ne mangez pas la chair du Fils de l’homme, et si vous ne buvez pas son sang, vous n’avez pas la vie en vous. Celui qui mange ma chair et boit mon sang a la vie éternelle ; et moi, je le ressusciterai au dernier jour » (Jn 6, 53-54).
Ces chrétiens d’Afrique du Nord ont été mis à mort parce qu’ils célébraient l’Eucharistie. Ils nous ont laissé le témoignage que l’on peut renoncer à la vie sur terre pour l’Eucharistie, car elle nous donne la vie éternelle, nous faisant participer à la victoire du Christ sur la mort. Un témoignage qui nous interpelle tous et appelle de notre part une réponse sur ce que signifie, pour chacun de nous, participer au sacrifice de la messe et nous approcher de la table du Seigneur. Sommes-nous en train de chercher cette source d’où « jaillit l’eau vive » pour la vie éternelle ? Cette source qui fait de notre vie un sacrifice spirituel de louange et de grâces, et qui fait de nous un seul corps avec le Christ ? Voilà le sens profond de la sainte Eucharistie, qui signifie « rendre grâce » : rendre grâce à Dieu le Père, Fils et Saint-Esprit qui nous prend avec lui et nous transforme dans sa communion d’amour.
Au cours des prochaines catéchèses, je voudrais apporter des réponses à quelques questions importantes sur l’Eucharistie et sur la messe afin de redécouvrir, ou de découvrir comment à travers ce mystère de la foi resplendit l’amour de Dieu.
Le concile Vatican II a été fortement animé par le désir d’amener les chrétiens à comprendre la grandeur de la foi et la beauté de la rencontre avec le Christ. C’est pour cela qu’en premier lieu, un renouveau approprié de la liturgie était nécessaire, sous la conduite de l’Esprit-Saint, car l’Église vit continuellement de la liturgie et se renouvelle grâce à elle.
Un thème central que les Pères conciliaires ont souligné est la formation liturgique des fidèles, indispensable pour un véritable renouvellement. Et c’est justement aussi le but de ce cycle de catéchèses que nous entamons aujourd’hui : améliorer notre connaissance de ce grand don que Dieu nous a fait dans l’Eucharistie.
L’Eucharistie est un événement merveilleux dans lequel le Christ Jésus, notre vie, se fait présent. Participer à la messe, « c’est vivre à nouveau la passion et la mort rédemptrice du Seigneur. C’est une théophanie : le Seigneur se fait présent sur l’autel pour être offert au Père pour le salut du monde » (Homélie lors de la Sainte messe, Maison Sainte-Marthe, 10 février 2014). Le Seigneur est ici avec nous, présent. Si souvent, nous allons à la messe en regardant à droite à gauche, en discutant entre nous pendant que le prêtre célèbre l’Eucharistie… et nous ne participons pas à la célébration aux côtés du Christ. Mais c’est pourtant le Seigneur ! Si le président de la République ou n’importe quel autre personnage important de ce monde venait aujourd’hui, il est certain que nous serions tous à nous presser autour de lui, à vouloir le saluer. Pensez donc à cela : quand vous allez à la messe, vous y trouverez le Seigneur ! Or vous êtes distraits. Mais c’est le Seigneur ! Nous devons y penser. « Mon Père, c’est que les messes sont ennuyeuses » – « Que dites-vous ? Le Seigneur est ennuyeux ? » – « Non, non, pas la messe, les prêtres ! » – « Ah, alors que les prêtres changent, mais c’est le Seigneur qui est là ! ». C’est compris ? Ne l’oubliez pas. « Participer à la messe, c’est vivre à nouveau la passion et la mort rédemptrice du Seigneur. »
Essayons maintenant de nous poser quelques questions simples. Par exemple, pourquoi faisons-nous le signe de la croix et récitons-nous la prière pénitentielle au début de la messe ? D’ailleurs je voudrais ouvrir une autre parenthèse. Avez-vous vu comment les enfants font le signe de la croix ? On ne sait pas s’ils font le signe de la croix ou un dessin. Ils font comme ça [il fait un geste confus]. Il faut apprendre aux enfants à bien faire le signe de la croix. Ainsi commence la messe, ainsi commence la vie, ainsi commence la journée. Cela veut dire que nous sommes sauvés par la croix du Seigneur. Regardez les enfants et apprenez-leur à bien faire le signe de la croix. Et ces lectures pendant la messe, pourquoi sont-elles là ? Pourquoi y a-t-il trois lectures le dimanche, et deux les autres jours ? Pourquoi sont-elles là, que signifient ces lectures de la messe ? Pourquoi les lit-on, et qu’apportent-elles ? Ou encore, pourquoi à un moment le prêtre qui préside la célébration dit-il : « Élevons notre cœur ». Il ne dit pas « Élevons nos téléphones pour prendre une photo ! ». Non, ce n’est pas bien de faire ça ! Et je vous avoue que cela me rend si triste quand je célèbre sur cette Place ou dans la Basilique et que je vois tous ces téléphones en l’air, et pas seulement ceux des fidèles, mais aussi ceux de certains prêtres ou même d’évêques. S’il vous plaît ! La messe n’est pas un spectacle : c’est la rencontre avec la passion et la résurrection du Seigneur. C’est pour cela que le prêtre dit : « Élevons notre cœur ». Qu’est-ce que cela veut dire ? Souvenez-vous en : pas de téléphones.
Il est très important de revenir aux fondamentaux, de redécouvrir ce qui est essentiel, à travers ce qui se touche et ce qui se voit dans la célébration des sacrements. La demande de l’apôtre Thomas (cf Jn 20, 25) de pouvoir voir et toucher les blessures faites par les clous dans le corps de Jésus, traduit le désir de pouvoir en quelque sorte « toucher » Dieu pour le croire. Ce que demande saint Thomas au Seigneur est ce dont nous avons tous besoin : le voir, le toucher pour pouvoir le reconnaître. Les sacrements répondent à ce besoin humain. Les sacrements, et plus particulièrement la célébration eucharistique, sont les signes de l’amour de Dieu, les voies privilégiées pour le rencontrer.
Ainsi, à travers ces catéchèses que nous commençons aujourd’hui, je voudrais redécouvrir avec vous la beauté qui se cache dans la célébration eucharistique et qui, une fois dévoilée, donne tout son sens à notre vie. Que la Sainte Vierge nous accompagne dans ce nouveau parcours. Merci.

8 novembre 2017, audience générale du pape François
La Croix , le 08/11/2017 à 16h32
Texte original italien (*)

lundi 30 octobre 2017

Secrétaire d'assemblée

Afin d’approfondir leur connaissance sur le travail de secrétaire d’assemblée d’une paroisse, ces douze personnes ont consacré une soirée d’octobre à une formation.

Alberte Ouellet,
Anny Théberge,
Denis Landry,
Gaétane Marquis,
Jacques Côté,
Lorraine Beaulieu,
Louise Théberge,
Michelle Bouchard,
Nadine Caron,
Réginald Marquis,
Solange Michaud, et 
Solange Rioux.


Ensemble, elles ont regardé les aspects suivants :
  •          L’Avis de convocation
  •          Les points de l’ordre du jour
  •          Le quorum
  •          La prise de note
  •          La rédaction du procès-verbal
  •          La numérotation des résolutions
  •          Les extraits de résolutions


Lorsque vous les rencontrerez, prenez le temps de les remercier pour le travail bénévole qu’elles accomplissent dans votre paroisse. Une petite marque d’appréciation fait toujours plaisir. 

vendredi 27 octobre 2017

RENCONTRE D’INFORMATION – GRAND SÉMINAIRE DE QUÉBEC : « PORTER LA JOIE DE L’ÉVANGILE… »

Le pape François nous le rappelle : « L’Église ne doit jamais oublier que le mandat de Jésus d’aller de toutes les nations faire des disciples (cf. Mt 28, 19-20) est toujours actif et nous engage tous, dans les scénarios présents et les défis actuels, à nous sentir appelés à une sortie missionnaire renouvelée ».

L’Église choisit des prêtres pour accueillir, accompagner, rassembler et servir les communautés dans cette sortie missionnaire à laquelle elles sont appelées. Avant d’être ordonnés, ces hommes sont conviés à vivre un temps de discernement et de formation au Grand Séminaire de Québec, pour éprouver l’appel que le Seigneur fait naître dans leur cœur et développer leur « être pasteur ».


Une RENCONTRE D’INFORMATION est offerte pour tous ceux qui perçoivent en eux ce désir de porter la joie de l’Évangile et de suivre le Christ comme prêtre :
DIMANCHE 5 NOVEMBRE 2017, DE 13 H À 17 H
au Grand Séminaire de Québec (1, rue des Remparts, Québec  G1R 4R7)

Faites connaître cette activité d’information dans tous vos milieux, par tous les moyens à votre disposition, l’Esprit Saint n’est pas à bout de souffle!  

Une inscription est requise avant le mercredi 1er novembre, soit par téléphone auprès de Mme Rolande Létourneau 
au 418 692-0645, poste 323 
ou en ligne sur notre site Internet : gsdq.org.


Pour information : Luc Paquet, recteur, 418-692-0645, poste 322

mercredi 25 octobre 2017

UN RASSEMBLEMENT QUI DONNE LE GOÛT!

C'est sous le thème "Dans la joie, avançons au large" que les diocésains et diocésaines ont vécu le grand rassemblement du dimanche 15 octobre au cours duquel notre évêque Monseigneur Yvon Joseph Moreau a envoyé en mission tous les baptisés.

Cependant, pour partir en mission, il fallait comprendre ce que signifie être disciple-missionnaire. Dans une ambiance festive, au son d'une agréable musique et dans un décor enchanteur du bord de la mer, le déroulement de cette fête a permis dans son ensemble de mettre en lumière la signification de ce terme appelant à la mission et d'approfondir la vision diocésaine du Tournant missionnaire.

Grâce à la participation de plusieurs témoins, à des moments de réflexion personnelle et profonde, à des partages entre participants et à une écoute recueillie de la Parole de Dieu, c'est ainsi que les disciples-missionnaires ont senti qu'ils feraient partie de cette belle aventure de notre Église, la grande traversée sur l'autre rive.

C'est dans l'espérance et en chantant que les baptisés ont eu le goût de prendre le large avec joie, courage et détermination.  Oui, partons la mer est belle!

vendredi 20 octobre 2017

50e anniversaire de Développement et Paix : Ligne du temps animée


Ludique et haute en couleurs, découvrez notre courte vidéo animée de la ligne du temps de Développement et Paix, qui donne le coup d’envoi de notre campagne du 50ème anniversaire !

jeudi 5 octobre 2017

Activités jeunesse

Tu as entre 18 et 35 ans, tu cherches un lieu pour rencontrer des jeunes de ton âge pour discuter et réfléchir, te sentir écouté et respecté dans tes valeurs tes croyances.

Nous voulons t’accueillir au 66 rue Saint-Henri à Rivière-du-Loup, le samedi 28 octobre prochain de 10 h à 14 h pour une activité qui sort de l’ordinaire.

C’est gratuit. Information et inscription 
418-862- 2805 poste 234.

Jacynthe

mercredi 4 octobre 2017

POUR UN NOUVEAU SOUFFLE DANS NOTRE ÉGLISE



Qui pourra contribuer à ce nouveau souffle pour chaque communauté locale?  Cela viendra de tous les baptisés qui auront le goût et le courage de s'unir aux autres paroissiens dans le but de former une communauté vivante, fraternelle et célébrante.

Toute personne désireuse de participer à ce beau projet d'Église appelé "Tournant missionnaire" peut se joindre à l'un ou l'autre des trois champs d'activités déjà en place dans sa communauté. Chaque baptisé, selon ses talents et ses aspirations peut choisir de rejoindre un des trois champs pastoraux.
Il a le choix entre l'équipe de  "Fraternité et engagement" qui permet de vivre des projets de solidarité, l'équipe de "Formation à la vie chrétienne" dans laquelle les responsables préparent et vivent des rencontres de formation chrétienne avec la catéchèse et aussi avec des moments de partage de la Parole de Dieu. Quant à l'équipe  de "prière et célébration",  elle prépare  des célébrations eucharistiques ou des célébrations de la Parole signifiantes en lien avec le vécu paroissial.

Tous les baptisés sont les bienvenus car les talents de chacun sont variés et nécessaires pour le bien de tous.  N'hésitez pas, vous serez soutenus pour la mise en place et la réalisation des projets qui donneront ce nouveau souffle à votre Église locale.
                                                           

mardi 3 octobre 2017

Intercommunication de septembre 2017

Bonjour,

Le premier numéro d’INTERCOMMUNICATION de l’année pastorale 2017-2018 est maintenant disponible, Vous y aurez accès en cliquant sur ce lien



Bonne lecture.

Gaétan
Serv. dio. d’info.

lundi 2 octobre 2017

Baptême et Confirmation


La question de la foi t’intéresse? Tu aimerais être baptisé ou confirmé? Savais-tu que la confirmation est requise si tu souhaites être parrain ou marraine un jour ou pour un baptisé qui veut se marier à L’Église catholique? Que tu sois adolescent(e) ou adulte sache qu’une démarche est possible et elle sera adaptée à tes besoins et à tes disponibilités.

Cela te questionne, tu aimerais avoir plus de détails avant de t’engager?

Communique avec Jacynthe au presbytère de St-Patrice au 418-862-2805 #234.
   Jacynthe Chénard
  agente en pastorale Unité est

mardi 26 septembre 2017

Vers une catéchèse intergénérationnelle


Qu'est ce que c'est une catéchèse intergénérationnelle?   L'Office de catéchèse du Québec la décrit comme " un rendez-vous proposé à certains moments-clés de l'année ou d'un parcours de formation à la Vie chrétienne, sous le signe de l'alliance entre les générations".

En invitant d'autres personnes de la communauté,  parents, grands-parents, amis, voisins, enfants, cette forme de catéchèse permet à des personnes d'âges différents de cheminer ensemble dans la foi favorisant ainsi la rencontre avec le Christ et l'apprentissage de diverses dimensions de la vie chrétienne dans une expérience communautaire.

Ainsi, la catéchèse intergénérationnelle permet de rejoindre des adultes et en même temps d'offrir un modèle différent du courant scolaire.  Elle rassemble la communauté dans un esprit plus large que le regroupement par tranches d'âges.

N'est-ce pas un modèle qui correspond à l'orientation diocésaine du Tournant missionnaire?



dimanche 24 septembre 2017

Le dimanche

« Si le dimanche est le jour de la résurrection, il n’est pas seulement le souvenir d’un événement passé : il est la célébration de la présence vivante du Ressuscité au milieu des siens. Pour que cette présence soit amorcée et vécue comme il convient, il ne suffit pas que les disciples du Christ prient individuellement et fassent mémoire intérieurement, dans le secret de leur cœur, de la mort et de la résurrection du Christ. En effet, ceux qui ont reçu la grâce du baptême n’ont pas été sauvés seulement à titre individuel, mais comme membres du corps mystique. Il est donc important qu’ils se réunissent pour
exprimer pleinement l’identité même de l’Église, l’ekklesia, l’assemblée convoquée par le Seigneur ressuscité. » (Jean-Paul II) 

C’est tous ensemble, personnes laïques et ministres ordonnés, que nous célébrons le Jour du Seigneur dans une communion fraternelle. La présence de plusieurs prêtres dans la même célébration eucharistique nous démontre qu’ils font partie eux aussi du corps mystique du Christ. Ils ne sont pas là pour dire : « Nous aurions pu avoir une autre messe ». En effet, l’ajout d’une autre messe dominicale dans une même paroisse sera envisagé seulement lorsque l’assemblée célébrante ne pourra être contenue dans l’église. 

À partir du mois d’octobre, les messes dominicales seront célébrées : 

Le premier et troisième dimanche du mois : 9 h Saint-Éleuthère et 11 h à Saint-Joseph-de-la-Rivière-Bleue 
Le deuxième et quatrième dimanche du mois : 9 h à Saint-Athanase et à Saint-David-de-Sully, 11 h à Marie-Médiatrice-d’Estcourt et à Saint-Marc-du-Lac-Long 

Le 5e dimanche du mois, il y aura une messe de secteur dans une des églises du Sud. 

Tous les dimanches : 9 h à l’église Saint-Ludger, à Saint-Antonin et à Notre-Dame-du-Portage 10 h 30 à l’église Saint-Patrice, à l’église Saint-François-Xavier et à Saint-Alexandre.

vendredi 22 septembre 2017

La lettre du jeudi parle de nous.

Fin de semaine pour la croissance de votre couple.



VIVRE ET AIMER vous invite à vivre une fin de semaine pour la croissance de votre couple.

Date des prochaines fins de semaine : 
- région de Québec : 10, 11, 12 novembre 2017

- région de Montréal (Pierrefonds) : 20, 21, 22 octobre 2017      
           

Nous vous proposerons d’utiliser une technique de communication qui a fait ses preuves pour améliorer votre dialogue. Elle vous permettra de vivre une démarche dynamisante pour votre amour.

Tout se passe dans la simplicité et le respect de chacun.

Un suivi est offert gratuitement

Pour avoir plus d’information ou obtenir un dépliant et/ou vous inscrire, vous adresser à :

-         Dyane Brouillette ou Lucien-Luc Pellerin pour le week-end de Québec
Tél. : 418 878-0081, courriel : region.quebec@vivreetaimer.com

-         Julie Belleau ou Marcel Gagné pour le week-end de Montréal

     Tél. : 514 603-8889, courriel : region.montreal@vivreetaimer.com

lundi 18 septembre 2017

Célébration du 16 et 17

La présentation de l'équipe missionnaire


GESTE D’ENGAGEMENT DE L’ÉQUIPE MISSIONNAIRE ET PROFESSION DE FOI :

À chaque nouvelle nomination d’une équipe pastorale qui s’appelle maintenant équipe de l’Unité, l’Église demande que les personnes qui forment cette équipe renouvellent leur engagement de foi. Les membres se sont rapprochés de l’Évangéliaire et ont pris dans leurs mains le cordage qui les relie les uns aux autres ainsi qu’à la Parole de Dieu. 


vendredi 15 septembre 2017

Collecte pour les besoins de l’Église au Canada : pourquoi cette collecte?

Chaque année, par l’entremise de la Collecte pour les besoins de l’Église au Canada, les évêques du Canada font appel à votre générosité financière pour les aider à soutenir leur travail et le travail de chaque diocèse/éparchie. Comme l’explique Mgr Douglas Crosby, O.M.I., évêque de Hamilton et président de la Conférence des évêques catholiques du Canada (CECC), cette collecte invite « tous les fidèles à participer à la vie et à la mission de l’Église à travers le témoignage de leur propre vocation, leur implication active dans la vie de leur communauté paroissiale, leurs prières, leurs divers charismes, leur appui moral et le don de leur temps et leurs talents. La Collecte pour les besoins de l’Église est le moment pour les catholiques d’aider particulièrement leur diocèse ou éparchie à participer aux assemblées épiscopales régionales et à la CECC. Tout montant supplémentaire recueilli est utilisé par le diocèse ou l’éparchie pour ses propres activités et programmes pastoraux. » 

La Collecte pour les besoins de l’Église au Canada aura lieu les 23 et 24 septembre prochain. Cette initiative caritative annuelle favorise la collégialité et la synodalité du ministère des évêques pour accompagner, enseigner, guider, sanctifier et fournir le soin pastoral à tous les enfants de Dieu, disciples du Christ au Canada.

ABONNEZ-VOUS AUX NOUVELLES DE LA CECC OU SUIVEZ-NOUS SUR TWITTER Pour recevoir les nouvelles de la CECC via notre service gratuit et confidentiel de nouvelles par courriel, veuillez remplir le formulaire d’inscription au http://www.cccb.ca/site/frc/salle-de-presse/abonnez-vous-aux-nouvelles. Suivez la CECC sur Twitter : https://twitter.com/CECC_CCCB 

lundi 11 septembre 2017

Un nouveau prêtre pour notre Église !

Un nouveau prêtre pour notre Église ! Qui devrait faire partie de l'équipe missionnaire de l'Est. Un événement rare aura lieu dans notre diocèse prochainement. Il s’agit de l’ordination presbytérale de José Toca, séminariste colombien, ordonné diacre en avril dernier et qui s’apprête à s’engager définitivement au service de notre Église en tant que prêtre.

Le pape François, parlant des vocations sacerdotales nous dit : 
« L’Église a besoin de prêtres murs et équilibrés, intrépides et généreux, capables de proximité, d’écoute et de miséricorde ». 

Ensemble, soyons solidaires de cet appel que José a reçu et auquel il répond avec toute sa vie. Soyons nombreux à venir prier avec et pour José, et rendre grâces au Seigneur.

C’est donc un rendez-vous le samedi 30 septembre à 19h30 à la cathédrale de Sainte-Anne. La célébration sera présidée par Mgr Moreau et suivie d’un vin d’honneur.

Il y aura un autobus pour le Nord à 6 $
18 h 15 Départ de l'église Saint-Patrice
18 h 20 Centre d'achat
18 h 30 Église Notre-Dame-du-Portage

S’inscrire auprès de votre secrétariat

Bienvenue à tous et toutes

vendredi 1 septembre 2017


Prions pour nos paroisses, pour qu'elles ne soient pas des bureaux administratifs, mais, qu’animées d’un esprit missionnaire, elles soient des lieux de transmission de la foi et de témoignage de la charité.
Pape François - Septembre 2017
Les paroisses doivent être au contact des familles, de la vie des gens, de la vie du peuple.
Elles doivent être des maisons dont la porte est toujours ouverte pour aller à la rencontre des autres.
Et il est important que la rencontre soit suivie par une claire proposition de la foi.
Il s'agit d'ouvrir les portes et de laisser sortir Jésus avec toute la joie de son message.
Prions pour nos paroisses, pour qu'elles ne soient pas des bureaux administratifs, mais, qu’animées d’un esprit missionnaire, elles soient des lieux de transmission de la foi et de témoignage de la charité.

jeudi 31 août 2017

Intention du pape en septembre: pour des paroisses missionnaires


« Ma paroisse comme un cœur qui bat… »

Paroisse © Réseau mondial de prière du pape
Paroisse © Réseau Mondial De Prière Du Pape
« Ma paroisse comme un cœur qui bat… » C’est le titre du commentaire de Claire Jeanpierre, membre de l’Equipe France du Réseau Mondial de Prière du Pape, sur l’intention de prière du pape François du mois de septembre 2017.
L’intention de prière du pape est la suivante : « Pour nos paroisses afin qu’animées d’un esprit missionnaire, elles soient des lieux de communication de la foi et de témoignage de la charité. »
« Ma paroisse comme un cœur qui bat… »
En cette rentrée, le Pape François nous appelle à porter dans la prière les paroisses, lieu de mission : Prions pour nos paroisses afin qu’animées d’un esprit missionnaire, elles soient des lieux de communication de la foi et de témoignage de la charité.
Posons un préalable : « La paroisse n’est pas une structure caduque ». C’est bien ce que nous disait  en 2013 le pape François dans la Joie de l’Evangile. Elle se dit ou se vit parfois, en crise : alors qu’elle a structuré des générations de chrétiens autour de son clocher, elle est aujourd’hui quelque peu désertée et agrandie en de bien vastes ensembles. Elle se cherche : comme lieu d’accueil et de proximité, au milieu des hommes de ce monde.
Dans certains lieux d’une vitalité extraordinaire, et dans d’autres d’une humble persévérance, elle est symbole bien divers, d’une Église  Corps du Christ.
Elle reste  celle qui nous accueille dans l’Église, qui nous aide à grandir dans la foi et nous envoie en témoigner dans nos vies. Comme un cœur qui bat, elle vit dans ce monde, insufflant une présence vivifiante au cœur des cités. Rassemblant des communautés vivantes, ou plus fragiles, qui tentent de vivre de l’Evangile, autour de l’Eucharistie dominicale. Elle cherche sans cesse, en tâtonnant parfois, à faire grandir ce qui constitue toute vocation baptismale : vivre-croire et célébrer.
Devenue, dans notre vieille Europe déchristianisée, un  nouveau lieu de mission, pasteurs et laïcs y expérimentent de nouveaux chemins pour y témoigner de la Bonne Nouvelle. Cela passe par de nombreuses expériences créatrices de plus de vie, de partage de foi, de charité fraternelle.
Mettons-nous à l’écoute des plus petits qui avec des mots simples remercient les communautés accueillantes.  Demandons  au Seigneur qu’elles soient toujours davantage à l’écoute des  personnes faibles et fragiles. Louons le pour ces initiatives qui, depuis Diaconia 2013 « Servons la fraternité »,  ont permis à de nombreuses paroisses de changer de visage.
Prions l’Esprit Saint, comme nous y invite le pape, pour qu’elles soient « communauté de communautés, sanctuaire où les assoiffés viennent boire pour continuer à marcher, et centre d’un constant envoi missionnaire. » Prions surtout pour que nous soyons toujours plus nombreux à y goûter  une vraie joie de sentir dans nos communautés Jésus Christ, le Ressuscité. C’est cette joie qui communique la foi et fait jaillir  la charité fraternelle.

lundi 28 août 2017

La vie de l’équipe : premier mois.

Les Unités missionnaires du Diocèse de Sainte-Anne-de-la-Pocatière existent depuis un mois. Pendant cette période, pour l’unité de l’Est, la nouvelle équipe pastorale s’est réunie toutes les semaines afin de mieux se connaître et découvrir ce qui se vit dans les dix paroisses. Nous avons constaté : 1) qu’il y a beaucoup de personnes impliquées dans les divers champs d’activités; 2) que les parents inscrivent leurs enfants aux catéchèses dans le but de leur transmettre la foi en un Dieu qui se veut un Père pour chacun de nous; 3) que les assemblées dominicales sont nombreuses dans la région nord de l’unité et qu’il y reste beaucoup de places dans les églises pour accueillir nos sœurs et nos frères qui désirent fêter avec nous le « Jour du Seigneur ». C’est en constatant cette grande disponibilité et les multiples funérailles célébrées le samedi que la messe du samedi soir à l’église Saint-Patrice ne sera pas de retour. Nous savons que plusieurs personnes seront déçues de cette disparition. À ceux-ci, nous voulons leur dire qu’ils auront la possibilité de célébrer le dimanche dans une de nos trois églises de Rivière-du-Loup. Ce qui est différent pour les personnes de nos six paroisses du Sud parce qu’elles ont une messe dominicale dans leur église toutes les deux semaines. Un dimanche sur deux, elles doivent se rendre dans une autre communauté pour célébrer le Seigneur.
Au cours des prochaines semaines, les membres de l’équipe missionnaire vont rencontrer les équipes d’animation locale et certaines personnes impliquées dans la vie pastorale afin de les accompagner dans ce qu’elles vivent et dans ce qu’elles font pour la famille de Dieu.

Au plaisir de vous rencontrer !

Martin Patrice Pelletier, prêtre responsable


Lorraine Beaulieu, coordonnatrice